Actualités

Actualités

Lancement de l'alternative au vernis 3M Novec 2702 Electronic Grade Coating

DE EN Publié le 2016-02-29

Electrolube, le fabricant mondial de produits électrochimiques, a récemment formulé et lancé un nouveau vernis de protection lors du salon Productronica (Munich, du 10 au 13 novembre 2015). Le produit (FPC) a été développé spécialement pour résoudre un certain nombre de problématiques rencontrées par un utilisateur de matériaux modificateurs de surface. 

L'utilisateur en question (grand fabricant d'électronique pour la distribution électrique) a initialement exprimé un intérêt pour les matériaux de modification de surface d'Electrolube en raison des problèmes qu’il avait rencontré par le passé, et pas réussi à résoudre, concernant la couverture et la connectivité du vernis. Sa logique consistant à utiliser un vernis de modification de surface plutôt qu’un vernis de protection conventionnel était correcte, étant donné que la combinaison de l'épaisseur de vernis requise (2 µm) et la très faible force du film (résistance d'abrasion) peuvent apporter de très gros avantages en termes de process. Les utilisateurs de vernis modificateurs de surface peuvent complètement vernir un PCB et ses connecteurs sans masquer les zones de contact de surface où mâle et femelle se rejoignent. Les forces d'abrasion pendant l'insertion doivent enlever proprement le matériau de vernissage pour permettre le contact électrique.

L'utilisateur s'est cependant plaint que son expérience avec les matériaux modificateurs de surface avait eu pour conséquence le phénomène inverse : le matériau ne se désintégrait pas proprement pendant l'insertion, ce qui entraînait un processus supplémentaire de vérification et de nouveaux tests. L'inspection de la couverture du vernis était également très difficile en raison du manque de traceur UV et l'utilisateur ne pouvait pas être confiant quant à l'intégrité de cette couverture.    

Avec de nombreuses variations de forme et de conception des cartes, ainsi que de nombreux formats de connecteurs différents, une nouvelle approche et un nouveau  vernis étaient requis. Electrolube a accepté le défi de développer un matériau rentable qui résoudrait également tous les problèmes techniques rencontrés en matière de connectivité et d'inspection.  

Le nouveau vernis inflammable polymère fluoré – FPC, a été développé et soumis à une série de tests-client, dont le brouillard salin, des tests d'humidité et de mélange de gaz corrosifs très rigoureux ; tous les tests ont été réussis avec succès. Un contrôle de connectivité approfondi a confirmé des améliorations notables en comparaison avec les résultats précédents obtenus par l'utilisateur, tandis que l'inclusion d'un traceur UV signifiait que les cartes étaient maintenant bien plus simples à inspecter pour la couverture. Globalement, le nouveau vernis FPC a permis une réduction significative des coûts.

Les améliorations en matière de performance, d'inspection et de coût du vernis FPC d'Electrolube, en comparaison avec les matériaux utilisés précédemment et les résultats des essais-machines dans diverses entreprises pour confirmer la compatibilité, indiquent que l'entreprise était capable de passer à FPC en toute facilité, en tant que remplacement en cas de défaillances.

Ron Jakeman, Directeur général d'Electrolube, explique : « Notre partenariat avec l'équipe d'ingénieurs du client est un parfait exemple de  l’engagement d'Electrolube à résoudre ces problématiques. En mettant l’accent à la fois sur la recherche et sur la collaboration, nous développons continuellement des nouveaux produits, tels que le vernis FPC, et cherchons sans cesse à aller plus loin – non seulement pour assurer que le produit soit approprié à l'utilisation mais aussi pour conseiller et aider nos clients à choisir la méthode d'application la plus sécurisée, la plus appropriée et la plus économique. »